Les Pêcheurs de perles

Georges Bizet
11 mai
LE CARREAU ET LE THÉÂTRE NATIONAL DE LA SARRE (SST) S’ASSOCIENT UNE NOUVELLE FOIS ET PROPOSENT À LEURS PUBLICS RESPECTIFS DE DÉCOUVRIR LE THÉÂTRE VOISIN.

INTRODUCTION :
Lundi 10.05.21 – 19h (lieu à confirmer)

 

présentation

Georges Bizet met en scène son opéra Les Pêcheurs de perles en 1863. L’histoire à proprement parler de ses pêcheurs de perles est vite racontée : les deux amis Zurga et Nagir se retrouvent après de nombreuses années dans le camp des pêcheurs de perles. Zurga vient même d’être élu chef du camp. Leur amitié est vite mise à l’épreuve lorsque tous deux tombent amoureux de Leïla. Au regard de leur attachement, ils font tous deux le serment de renoncer pour toujours à cet amour. Ce serment est toutefois ui-aussi mis à l’épreuve lorsque Nadir et Leïla se voient submergés par leurs sentiments – comment cela pourrait-il en être autrement dans un opéra ?
Qu’est ce qui pèse plus lourd dans la balance ? La loi de la vengeance ou la loi de l’amour ? Dans ce contexte, on serait presque tenté de dire que l’opéra de Bizet est une histoire d’amour stéréotypée, où cette relation triangulaire est certes exposée aux conflits mais encore plus sujette à la réconciliation. Erreur. Même en 2020, l’œuvre de Bizet reste une histoire d’amour aux multiples facettes. Elle pose des questions, montre la part d’ombre au paradis, les conditions de travail inhumaines et l’absence de scrupules ainsi que l’exploitation impitoyable de l’environnement et de l’humain. Bizet ne se définit pas uniquement au travers de Carmen : Les Pêcheurs de Perles sont bien plus que de simples plongeurs amoureux au paradis.


© Marco Kany