Danse

Demain, c'est loin !

(LA)Horde / Josette Baïz / Lucy Guerin / Groupe Grenade

PRÉSENTATION

Jeunesse combative 

Depuis 30 ans, l’aixoise Josette Baïz fait danser enfants et adolescents : elle forme inlassablement des dizaines de jeunes interprètes issus de milieux très divers qui interviennent dans des spectacles aussi généreux qu’exigeants. Et a réussi à créer une vraie compagnie professionnelle invitée sur les plus grandes scènes de l’hexagone et d’ailleurs. Preuve de ce succès, les grands chorégraphes du moment n’hésitent pas à transmettre leur répertoire ou à créer de nouvelles pièces avec ces artistes hors-normes. C’est le cas des invités de cette soirée : l’australienne Lucy Guerin qui a choisi d’interroger le vivre ensemble et les solutions pour reconstruire un monde en dissolution. Un contrepoint résilient pour répondre à (LA)Horde – tempétueux collectif à la tête du Ballet national de Marseille – qui a décidé de transmettre une partie de sa percutante Room With a View, création sur la beauté paradoxale du chaos et de l’effondrement. Josette Baïz tisse enfin un lien entre les générations en reprenant sa pièce 25e parallèle. Quoi de plus naturel que d’offrir à la jeunesse – au moins le temps d’un spectacle – la possibilitéde prendre enfin les rênes de nos destinées ? 

Pour aller plus loin :

Échauffement du regard.


PRODUCTION Groupe et Compagnie Grenade – Josette Baïz / COPRODUCTION Théâtre de la Ville-Paris, Maison des Arts de Créteil et du Val-de-Marne, Théâtre des Salins – Scène nationale de Martigues, avec le soutien technique du Grand Théâtre de Provence d’Aix-en-Provence.

L’association Groupe et Compagnie Grenade – Josette Baïz est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC PACA Der Verein Groupe et Compagnie Grenade. Elle est subventionnée par le Conseil Régional Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille-Provence, la Ville d’Aix-en-Provence et la Ville de Marseille. La création Demain, c’est loin ! reçoit le soutien et le label « Génération Belle Saison »

©Léo Ballani