• Le Carreau - Tickets
  • Le Carreau - Facebook
  • Le Carreau - Twitter
WOYZECK -JE N ARRIVE PAS A PLEURER -

WOYZECK (Je n’arrive pas à pleurer)

Jean-Pierre Baro | Cie Extime

jeu
09.04
20:00
en français surtitré en allemand
Durée : 105 min.

Woyzeck est une histoire d’amour, le récit tragique d’un drame passionnel. Büchner l’a écrit en s’inspirant d’un fait divers : un ancien soldat, fabricant de perruques et coiffeur sans emploi, poignarde son amante. Il la soupçonne d’être infidèle, des soupçons nés d’une simple rumeur, qui a attisé sa jalousie et l’a fait basculer peu à peu dans la folie. Il sera condamné à mort et exécuté sur la place du marché de Leipzig en 1824.

Jean-Pierre Baro est parti de cette fiction de Büchner, demeurée inachevée, pour raconter l’histoire de son propre père, travailleur immigré sénégalais arrivé en France dans les années 1960. Il a écrit un texte, Je n’arrive pas à pleurer, à partir d’entretiens réalisés avec sa mère.

Dans une démarche proche du montage cinématographique, il confronte ce récit à celui de Büchner. Ces deux histoires s’éclairent et s’interrogent.
WOYZECK [Je n’arrive pas à pleurer] est une partition intime qui nous parvient avec force et délicatesse, nous questionnant sur la violence du déracinement, sur la solitude et l’abandon, sur l’amour et le refoulement des émotions.

>> VIDEO


« Woyzeck [Je n’arrive pas à pleurer] est une exploration à travers la pièce de Büchner. Le projet est d’entrelacer la tragédie ouvrière de Büchner et un autre texte fictionnel, Je n’arrive pas à pleurer, s’inspirant de l’histoire de mon père, un travailleur immigré qui venait d’une ex-colonie française.
Je n’ai jamais vu mon père pleurer. Aujourd’hui, je m’interroge sur cette absence de larmes.
A travers la confrontation et l’agencement des fragments fictifs de Büchner et de l’histoire d’un prolétaire déraciné, je désire aborder les thèmes de la dislocation culturelle, la sensation de sans-abri, sans patrie, et la suppression d’émotion. Ce qui m’intéresse, c’est d’en parler par les larmes, c’est à dire « au-delà des larmes ». Comment le soldat Woyzeck peut-il être personnifié aujourd’hui ? Comment l’histoire et la littérature dialoguent-elles avec le récit personnel ?»

Note d’intention de Jean-Pierre Baro pour Woyzeck [Je n’arrive pas à pleurer]

d'après Georg Büchner | dans la traduction de Jean-Louis Besson & Jean Jourdheuil  | Adaptation, écriture, mise en scène Jean-Pierre Baro | Avec Guillaume Allardi, Simon Bellouard, Cécile Coustillac, Adama Diop, Sabine Moindrot, Philippe Noël, Tonin Palazzotto | Son Loïc Le Roux | Scénographie, costumes Magali Murbach, Jean-Pierre Baro | Création et régie lumières Bruno Brinas | Vidéo Vincent Prentout | Collaboration artistique Franck Gazal | Régie générale Adrien Wernert | Régie son et vidéo Clément Aubry | Administratrice de production Cécile Jeanson (Bureau FormART) | Attachée de production Emilie Henin (Bureau FormART)

www.bureau-format.org 

Production Extime Compagnie | Coproduction CDN Orléans / Loiret / Centre | Avec l'aide à la production d'Arcadi | En partenariat avec Le Monfort, la Passerelle-Scène Nationale de St Brieuc, Théâtre de Cornouaille-Scène Nationale de Quimper | Avec le soutien  du Ministère de la Culture et de la Communication- DRAC Île-de-France, de l'Adami, de l'Ecole Nationale Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier, la Ferme du Buisson-Scène Nationale de Marne-la-Vallée, Théâtre Paul Eluard-Choisy-le-Roi, la Ville de Paris | En collaboration avec le bureau FormART | Ce spectacle bénéficie de septembre 2014 à décembre 2015 du soutien financier de la Charte de diffusion interrégionale signée par l'Onda, Arcadi, l'OARA, l'ODIA Normandie, Réseau en scène - Languedoc-Roussillon et Spectacle vivant en Bretagne.